Comment ne plus regretter ses réactions face à l’abus ?

Tu as sûrement déjà regretté de ne pas agir de la bonne manière face à ton patron qui abuse.

De la même manière chaque femme a au moins une fois dans sa vie été victime d’un gros lourd trop entreprenant.

Toutes ces situations génèrent de la frustration.

Frustration de ne pas avoir réagi de la bonne façon ou parfois de ne pas avoir réagi du tout quand la peur te paralyse.

Heureusement tout problème à sa solution et il existe une technique de choix pour ne plus jamais être pris au dépourvus.

Cette technique simple permet de hacker ton cerveau instantanément et d’adopter la meilleure réponse à une situation désagréable.

Pose toi la question suivante:

Que penserait mon enfant de moi s’il me voyait dans cette situation?

Que tu ais des enfants ou pas la technique reste valable.

D’une part, cette question magique va te forcer à te détacher quelque dixième de seconde de la situation à gérer.

D’autre part, le fait d’inclure le regard de ton enfant va obliger ton cerveau à réagir avec ce qu’il y a de meilleur en toi.

Ta réaction sera guidée par de bons sentiments, justes et forts.

Si tu t’écrases devant ton boss qui t’oblige à bosser pour rien… que penserait ton enfant de son parent qui n’ose rien dire?

Un sursaut de courage va te saisir et les bons mots sortirons d’eux-mêmes.

Si tu es paralysée face à un homme qui devient trop entreprenant… que penserait ton enfant de sa mère qui se laisse faire par peur?

Là aussi le courage va t’étreindre et tu sauras repousser physiquement et verbalement le gros porc.

Cette technique simplissime peut changer la vie de nombreuse personne qui n’osent pas toujours agir dans le feu de l’action.

Elle aidera également à trouver les bons mots et la plus juste réponse face à un abus quel qu’il soit.

J’ai souvent donné ce conseil que j’ai moi même appliqué face à des abus professionnels ou personnels.

Les résultats ont toujours été positif.

Partage cette technique autour de toi.

Je suis sûr que certain(e) te remercieront.

A bientôt,

Seb