Comment tripler ta productivité personnelle ?

As-tu déjà eu l’occasion de débriefer ta semaine et te dire que tu n’avais pas fait autant de choses que tu l’avais espéré? 

Lorsque tu bâtis une carrière ou une entreprise avec succès, ton temps est peut-être ton atout le plus précieux et ton revenu résulte directement de la façon dont tu le gères. 

Malheureusement tu ne peux pas acheter du temps et l’horloge tourne. 

Il y a quelques années, j’ai découvert un système simple qui m’a permis de presque tripler ma productivité. 

Dans cet article, je vais partager avec toi quelques idées très pratiques que tu peux appliquer tout de suite pour augmenter ton efficacité sans travailler plus.

Tenir un journal de temps

La première étape pour mieux gérer ton temps est de savoir comment tu l’utilises. Tenir un journal de temps est un moyen très efficace de le faire, et après l’avoir fait pendant une journée, tu obtiendras immédiatement un aperçu formidable de la façon dont tu le gères. 

Le simple fait de le mesurer est souvent suffisant pour passer tes habitudes inconscientes dans ton conscient. Tu as alors une chance de les examiner et de les changer.

Voici comment tenir ton journal du temps. 

Tout au long de la journée, mesure le temps à chaque fois que tu démarres ou arrêtes une activité. Pense à utiliser un chronomètre pour mesurer la durée de chaque activité. 

Tu peux le faire pendant ton temps de travail ou pendant toute la journée. 

Le soir, classe chaque activités dans une catégorie (bureau, entretien de la maison, temps consacré aux enfants, loisirs personnels etc.) et détermine le pourcentage de temps consacré à chaque type d’activité. 

Si tu veux être précis, fais-le pendant une semaine et calcule le pourcentage de temps total consacré à chaque type d’activité. 

Sois aussi précis que possible. 

Note combien de temps tu passes sur tes mails, Facebook, la navigation Web, les appels téléphoniques, les repas, même les toilettes, etc. 

Si tu te lèves de ta chaise, écris-le également. Je finis généralement la journée avec 50-100 activité.

Tu seras peut-être surpris d’apprendre que tu ne consacres qu’une petite partie de ton temps de travail à ce que tu considère être un travail réel. 

Des études ont montré que l’employé de bureau moyen ne travaille que 1,5 heure par jour. 

Le reste du temps est consacré à la socialisation, aux pauses-café, aux repas, à la communication non professionnelle, au tri des papiers et à de nombreuses autres tâches qui ne sont pas du travail.

L’employé de bureau moyen ne commence même pas son vrai travail avant 11h et commence à se détendre vers 15h30.

Analyse tes résultats

La première fois que j’ai tenu un journal de temps, j’avais calculé 15 heures de travail réel par semaine, pendant lesquelles j’ai passé environ 60 heures dans mon bureau.

Même si j’étais techniquement deux fois plus productif qu’un employé de bureau moyen, les résultats me tracassaient. 

Mais alors où sont donc passées ces 45 heures? Mon journal de bord m’indiquait tout, me montrant tout le temps que j’employais et dont je ne me souvenais pas consciemment : vérification de mes mails trop souvent, perfectionnisme excessif sur des tâches inutiles, lecture des nouvelles, pause repas trop longue, les réseaux sociaux, les interruptions intempestives comme le téléphone, etc.

Calcule ton ratio d’efficacité personnelle

Quand j’ai réalisé que je passais 60 heures au bureau mais que je n’avais effectué que 15 heures de travail réel, je me suis posé quelques questions intéressantes. 

Mon revenu et mon sentiment d’accomplissement ne dépendaient que de ces 15 heures, et non du temps total passé au bureau. 

J’ai donc décidé de commencer à enregistrer mon taux d’efficacité quotidien en divisant le nombre d’heures consacrées au travail réel par le temps total passé dans mon bureau. 

Voici la formule:

Ratio d’efficacité = temps consacré au travail réel / temps consacré au travail

Réduis tes heures de travail pour une efficacité accrue

Si tu as déjà essayé de te discipliner pour faire quelque chose pour lequel tu n’étais pas vraiment motivé, tu as probablement échoué. C’est naturellement le sentiment que j’ai eu lorsque j’ai essayé de me discipliner pour travailler plus. Cela m’a réellement démotivé et a encore réduit mon taux d’efficacité. 

J’ai donc décidé à contrecœur d’essayer l’approche opposée. Le lendemain, je me permettrais seulement de passer cinq heures au bureau, et le reste de la journée, je ne me permettrais pas du tout de travailler. 

Et bien, une chose passionnante s’est produite, et je suis sûr que tu l’as deviné. 

Mon cerveau a dû comprendre que le temps de travail était une denrée rare, car j’ai presque travaillé cinq heures d’affilé et j’ai obtenu un taux d’efficacité de plus de 90%. 

J’ai poursuivi cette expérience tout le reste de la semaine et j’ai fini par faire environ 25 heures de travail pour un total de seulement 30 heures passées dans mon bureau, et un taux d’efficacité de plus de 80%. 

J’ai donc pu réduire mon temps de travail hebdomadaire de 30 heures tout en effectuant 10 heures supplémentaires de travail réel. 

Si ton journal du temps montre que ton taux d’efficacité est faible, essaie de limiter drastiquement ton temps de travail total pour une journée et vois ce qu’il se passe. 

Une fois que ton cerveau réalise que le temps de travail est rare, tu deviens soudainement beaucoup plus efficace parce que tu dois l’être. Lorsque les contraintes de temps sont étroites, tu trouveras généralement le moyen de faire ton travail. Mais quand on a trop de temps, on devient inefficace.

Augmente progressivement tes heures de travail tout en maintenant une efficacité maximale

En quelques semaines, j’ai pu maintenir mon taux d’efficacité au-dessus de 80% tout en augmentant progressivement mon temps total de travail hebdomadaire. 

Je m’y tiens depuis de nombreuses années maintenant, et généralement, je réalise environ 40 heures de travail réel chaque semaine, alors que je ne passe que 45 heures au total à mon bureau. 

C’est idéal pour moi. 

Si j’essaie de passer plus de temps au bureau, ma productivité diminue rapidement. 

Ce qui est intéressant, c’est que le système qui m’a permis d’optimiser mon efficacité au travail a également créé un énorme équilibre dans tous les autres domaines de ma vie. 

Même si j’ai pu utiliser cette approche pour tripler la productivité de mon entreprise, j’ai néanmoins gagné beaucoup de temps pour mes activités personnels.

L’enregistrement du temps est une expérience très intéressante pour optimiser ta productivité sans augmenter tes heures. 

Noter dans ton journal du temps n’est nécessaire qu’une fois de temps en temps pour réajuster le tout. 

Je le fais pendant une semaine tous les 3 à 6 mois, et au fil des années, je vois une nette progression. 

Si trop de temps passent sans que j’enregistre mon temps, ma productivité diminue progressivement et je retombe dans mes travers. 

Lorsque tu sens que ta productivité est inférieure à celle que tu souhaites, mesure ton ratio d’efficacité, puis optimise ton efficacité pour améliorer ta production. 

L’enregistrement du temps est un levier puissant qui nécessite très peu de temps et d’efforts, mais les gains sur le long terme sont énormes.

A bientôt

Seb

Article original écrit par Steve Pavlina