Le minimalisme ça te parle ?

Ça fait quelques années que je connais le concept grâce au livre « l’art de la simplicité » de Dominique Loreau et aujourd’hui ça se développe doucement en France.

Aux Etats-Unis c’est toute une communauté minimaliste qui s’est développée.

Mais pourquoi pas chez nous ?

Pourtant ce serait une partie de réponse pour ceux qui n’arrivent pas toujours à joindre les deux bouts mais veulent quand même le dernier iPhone.

Attention minimalisme ne signifie pas vivre en se privant.

– c’est plutôt vivre avec l’essentiel et d’excellente qualité,

– c’est plutôt s’entourer de beaux objets utiles. Pourquoi beaux ? Parce qu’on est plus efficace quand on joint l’utile à l’agréable,

– c’est rendre aux objets leur place de serviteurs. Tu ne deviens pas esclave de tes possessions.

Le minimalisme c’est la simplicité dans son état le plus pur.

Dans notre monde actuel saturé d’information en tout genre on peut voir le minimalisme comme une alternative intéressante.

Moins il y a de choses sur lesquelles poser son regard plus ton esprit sera concentré sur la seule chose présente sous tes yeux, belle et de qualité.

Alors commence par faire du tri chez toi.

Ne garde que l’essentiel.

Bien sûr c’est un concept relatif. Chaque personne aura sa définition de l’essentiel.

Il y a un charme indescriptible à alléger et réduire ses possessions.

Un vrai shoot d’air pur auquel tu risques de prendre goût.

Je me sens terriblement libre depuis que je sais que mon essentiel tiendrai dans un sac a dos.

Si les aliens débarquent pour nous détruire je peux quitter la maison en 5 minutes le temps de prendre mes principales affaires.

L’idée est tout de même séduisante non ?

A toi de lâcher du lest maintenant.

Tu commences par toute la paperasse administrative. Pour ma part je scanne tout. Ensuite tout est classé dans Google Drive ou un équivalent. Ne garder que très peu de dossier papier : impôts, fiches de salaire…OK! Le reste…BYE!

Ensuite on attaque les vêtements. Je suis sûr que ton armoire est encore rempli de fringues que tu ne mets jamais.

=> GO TO EMMAÜS

Puis on enchaîne sur tout le reste. Les petits objets inutiles disséminés un peu partout.

Pars du principe que tu dois absolument te séparer de tout objet que tu n’as pas utilisé depuis un an ou plus.

A la fin tu devrais ressentir un profond sentiment de liberté.

On ne se rend pas toujours compte du fait que les objets ont une véritable emprise sur nous comme un parasite sur son hôte.

Vide un peu ta maison et c’est ton mental qui va s’alléger.

On se sent mal quand on vit dans le désordre. A plus forte raison si c’est du bordel inutile.

C’est dans cet esprit minimaliste que je te propose mes articles : un article = une idée.

Cette équation reste le moyen le plus simple pour le lecteur d’assimiler des nouveaux concepts. De plus ça permet d’éviter de se disperser.