L’expérience du requin et des appâts

Lors d’une expérience scientifique, un biologiste marin plaça un requin dans un gigantesque bassin. Ensuite il y introduit de nombreux petits poissons pour servir d’appât.

Sans surprise, au bout de quelques secondes le requin dévora les petits poissons.

Ensuite, le scientifique mis en place une épaisse paroi de verre pour séparer le bassin en deux. Le requin d’un côté et les poissons appâts de l’autre.

Le requin tenta d’attaquer mais il se heurta à la paroi plusieurs fois. Ce manège dura quelques jours puis il finit par se résigner et abandonna l’idée d’un nouveau festin.

Plus tard le biologiste retira la paroi de verre.

Le requin ne cherchait même plus à attaquer les petits poissons. L’habitude de l’échec s’était ancrée en lui.

****

La plupart des gens abandonnent après de nombreux échecs.

Pourquoi perdre son temps quand quelque chose ne fonctionne pas.

C’est justement la différence entre les vrais aventuriers de la vie et les autres.

Il est important de se souvenir que les barrières ne sont souvent que mentales.

Certains diront je suis trop jeune, d’autre penseront qu’il manque d’intelligence. Certains diront je suis trop pauvre, d’autre je suis trop faible. Certains diront il est trop tôt… malheureusement avec ce genre de croyance un jour il est trop tard.

Il n’y a jamais de bon moment. C’est souvent l’excuse temporelle que se donne un fumeur pour arrêter : attendre que les fêtes de fin d’année soient passées, attendre que le rythme se calme au bureau, attendre que les enfants soient parti en vacances chez mamie, attendre d’être malade et qu’il soit trop tard.

L’action n’implique aucun délai.

Agir et procrastiner ne s’embrasseront jamais.

Si tu veux quelques chose bat toi pour l’obtenir et tout de suite.

Pas demain, pas dans un mois.

Commence immédiatement à agir même si tu ne dois exécuter qu’une toute petite action, un tout petit pas.

Même insignifiant ce pas n’est rien d’autre qu’un rapprochement vers ton but. C’est donc une bonne chose.

Certains écrivains ont la capacité d’écrire plus de 10 heures par jour. D’autres écriront quelques lignes quotidiennes dans le métro.

Et pourtant à l’arrivée, chacun terminera son livre.

Si tu ne peux pas donner plusieurs heures par jour à ta passion fait ce que tu peux. Donne quelques minutes c’est déjà ça.

Rien n’est impossible si tu le veux vraiment. N’abandonne jamais car le seul échec c’est l’abandon.

La prochaine fois, étrangle la petite bête qui te souffle à l’oreille que tu n’es pas capable.

Dis-toi encore et encore que tu as tout ce qu’il faut pour arriver à ton but. Tu as deux bras, deux jambes et un cerveau alors fonce.

Des gens moins fort que toi ont déjà réussi à atteindre la lune en visant les étoiles.

Souvent on les traite de doux rêveurs. Mais c’est précisément cette qualité qui leur permet de ne pas être retenu au sol par les chaînes d’un réalisme parfois castrateur.